FANDOM


RuddellGaryFallofHyperion2

Le Gritche par Gary Ruddell

Le gritche (The shrike en VO), également appelé l'Ange de l'Expiation Finale, le Seigneur de la Douleur et Grendel, est une entité venue du futur pour exterminer l'humanité. Il est présent dans la majeure partie du Cycle d'Hypérion, principal sujet des deux premiers romans Hypérion et La Chute d'Hypérion et personnage clé des suites Endymion et L'Eveil d'Endymion.

Le statut du gritche a évolué au fil des romans, il passe de l'antagoniste principal des deux premiers romans à celui de Deus Ex Machina dont les motivations restent obscures. Il existe plusieurs versions à propos de l'origine du gritche mais une seule est vraie : le gritche est un assemblage physique crée et contrôlé en premier lieu par une secte du TechnoCentre appelée les Faucheuses, les programmes originaux conçus pour éliminer les programmes et IAs du Centre qui sont censées mourir. Les motivations des Faucheuses ou même du gritche resteront floues même après la fin de l'Eveil d'Endymion.

Origine et Etymologie Modifier

Le nom "Shrike" provient d'une famille d'oiseau (les Laniidae) dont l'habitude commune avec le Gritche est d'empaler ses proies sur les branches d'un arbre.

Les origines et la nature du Gritche sont un mystère total, il est cependant suggéré dans les livres que le Gritche serait en fait la création d'une future entité cybernétique quasiment divine appelée Intelligence Ultime ou IU et qui serait le fruit de siècles de recherches menées par le TechnoCentre.

La guerre des DieuxModifier

Selon l'IA Ummon, l'Intelligence Ultime serait dans un futur très éloigné en guerre avec une autre Intelligence Ultime d'essence trine qui serait engendrée par l'humanité. Le Dieu Machine et le Dieu Humain s'affronteraient alors jusqu'à ce que la partie Empathie du Dieu Humain s'enfuie dans le passé pour se cacher du Dieu Machine. Le Gritche serait alors une création du Dieu Machine envoyée dans le passé via les Tombeaux du Temps dans le but de faire sortir l'Empathie de sa cachette en produisant beaucoup de souffrances à l'aide de l'Arbre aux Epines et de la capturer afin que le Dieu Machine anéantisse le Dieu Humain.

Cette théorie ne sera pas plus approfondie et nul ne sait si ces événements vont se dérouler.

Les FaucheusesModifier

Une explication différente quand aux véritables origines du Gritche est révélée par Enée dans l'Eveil d'Endymion. Le Gritche serait un assemblage physique créé et contrôlé en premier lieu par une secte du TechnoCentre appelée les Faucheuses, les programmes originaux conçus pour éliminer les programmes et IAs du Centre qui sont censées mourir. Les motivations des Faucheuses ou même du Gritche resteront floues même après la fin de l'Eveil d'Endymion.

Biographie Modifier

Tout porte à croire que le Gritche a été conçu dans un futur éloigné et envoyé dans le passé via le Sphinx. En effet dans La Chute d'Hypérion, le colonel Kassad, Monéta et d'autres guerriers inconnus affrontent un millier d'exemplaires du Gritche dans la vallée des Tombeaux du Temps.

L'homme qui pleura Dieu

Les amants de la guerre

Les Chants d'HypérionModifier

Bien qu'étant une légende locale connue depuis les premières années de colonisation d'Hypérion, la première véritable manifestation du Gritche sur Hypérion a eu lieu durant le règne du roi Billy le Triste à la Cité des Poètes, lorsque Martin Silenus travailla à son service. Le sculpteur Pete Garcia est la première victime connue du Gritche, suivie d'une série d'autres meurtres sans aucune logique et les six milles habitants de la cité se soupçonnent les uns les autres. Le gritche est alors aperçu pour la première fois sur un enregistrement holo la nuit où il assassina une romancière et son amant.

Les meurtres se perpétuèrent et servirent d'inspiration à Martin Silenus, ce qui n'échappa pas au roi Billy le Triste qui décida de brûler les manuscrits des Cantos dans l'espoir que les massacres se terminent. Il finit à son tour tué par le Gritche sous les yeux de Martin Silenus. Après cet événement la Cite des Poètes tomba en ruine.

Rôle dans La ChuteModifier

Deux Ex MachinaModifier

Les Orphelins de l'HélixModifier

Description Modifier

Apparence PhysiqueModifier

L'apparence du Gritche est très détaillée :

"De près, le gritche était encore plus terrifiant à voir que de loin... Il était énorme. Il me dépassait de plus d'un mètre, et je ne suis pas petit. Sa forme était complexe. Il avait des jambes épaisses, aux jointures entourées de bandeaux hérissées d'épines, les pieds plats, avec des lames courbes à la place des orteils et une lame plus longue, en forme de cuiller, à la place du talon, un outil parfait pour éventrer une victime. Plus haut un ensemble compliqué de coquilles chromées servant de carapaces alternaient avec des bandes de barbelés acérés. Les bras étaient d'une longueur démesurée par rapport au corps. Ils avaient trop de jointures, et étaient au nombre de quatre, la paire surmunéraire prenant naissance sous la racine de la plus grande. Quatre mains énormes, avec des doigts en forme de lame, pendaient mollement à ses cotés. Le crâne était parfaitement lisse et étrangement oblong, avec une mâchoire en forme de pelle mécanique incrustée de plusieurs rangées de dents métalliques. Une lame en forme de croissant ornait son front, et une deuxième, plus haut, au front, formait la crête de son crâne blindé. Les yeux étaient grands, enfoncés, d'un rouge mat." Description du Gritche par Raul Endymion sur Qom-Ryad dans Endymion.

Excepté les lames, les yeux du Gritche sont sa principale particularité physique :

"... et il voit ses yeux... ses yeux rouges brillant comme des rubis... brûlant d'une chaleur folle ..." Description des yeux du Gritche par Fedmahn Kassad dans la Cité des Poètes sur Hypérion dans le premier roman.

Il est aussi précisé par Kassad, lors de son combat contre le Gritche dans la Vallée de Tombeaux du Temps dans La Chute d'Hypérion, que le Gritche ne possédait pas d'haleine, mais que sa bouche avait une odeur de soufre et de limaille d'acier portée à haute température. Paul Duré remarque également dans l'un des caveaux que le Gritche possédait une odeur d'huile rance, de rouages surchauffés et de sang séché.

PsychologieModifier

Il est impossible de dicerner la personnalité du Gritche ni s'il est animé par quoi que ce soit, il ne prononce aucune mot - notons qu'il a la possibilté de produire des ultrasons - dans tout le Cycle mais il communique à certain moments par exemple en saisisant le bras de Martin Silenus pour lui faire écrire quelques phrases avant de l'empaler sur l'Arbre de La Douleur.

Aptitudes et CapacitésModifier

Les capacités du Gritche dépassent les lois de la physique. Il peut se déplacer instantanément quasiment où il veut, il possède une masse de mille kilogrammes, sa dynamique est telle que l'on ne le voit pas vraiment bouger et que lorsqu'il se déplace il semble glisser sur le sol, une observation en temps arrêté permet de voir qu'il se déplace en marchant.