FANDOM


Bressia est une planète du Retz qui fut le théatre notamment d'une importante bataille de la guerre contre les Extros. Sa capitale est Buckminster.

Situation Modifier

Bressia a été colonisé lors de la première vague de l'Hégire par des européens du centre. Elle possède deux continents : Nord et Sud.

Le continent Nord était constitué - avant la Bataille de Bressia - de déserts, d'une toundra en altitude et de six villes de moyenne importance. On y retrouvait principalement des exploitations agricoles et pétrolière. Le continent Sud possède une géographie et un climat beaucoup plus interessant et abritait la moitié de la population planétaire de l'époque (400 millions), ainsi que d'immense plantation de café.

Bressia faisait parti au XXVIIIème sicèle du protectorat de l'Hégémonie et était située à une distance de 8mois de voyage hawking du reste du Retz. Elle s'enrichissait principalement sur le commerce de diamants, de la racine de bourre et de son innégalable café. L'armée de Bressia appelée Force de Défense Autonome était constituée de douzes Vaisseaux Torches, un porte-croiseurs, une cinquantaine de petits patrouilleurs orbitaux rapides, une infanterie de 90 000 engagés, une marine planétaire respectable et un important stock d'armes nucléaires.

La Bataille de Bressia Modifier

Une station de surveillance hégémonienne avait détecté les signatures hawking d'un essaim extro mais l'interpréta à tort comme une nouvelle migration d'essaim qui passerait à une demi-année lumière de Bressia.

La défaite bressianeModifier

Arrivés au nuage d'Oört, les Extros changèrent de trajectoire et attaquèrent Bressia. La Force de Défense Autonome fut annéantie en 24hs de combat. 3000 vaisseaux extros lachèrent sur le continent Nord un déluge de bombes nucléaires sans retombées et de bombes tactiques au plasma avant d'éliminer le reste de la population à l'aide d'armes rayonnantes et de virus modifiés. Seul une poignée d'habitants parmi les 14 millions en réchappa. Le continent Sud ne fut pas bombardé à lexceptions de quelques missiles lancés sur des objectifs militaires, des aéroports et des installations portuaires de Solno.

23 jours plus tard, 2000 vaisseaux de descente et d'assauts envahirent le continent Sud, le reste de l'aviation fut détruite dans les premières heures de l'invasion. Quelques jours plus tard, les troupes terrestres atteignirent les cités et Buckminster la capitale tomba 19 jours après l'invasion terrestre.

La contre invasionModifier

La Première Flotte de la Force commandée par le colonel Kassad 29 semaines plus tard composée de 30 vaisseaux torches de classe Oméga protégeant un portier équipé d'un distrans. Dix heures plus tard, 400 000 soldats de la Force furent déployés sur le sol bressian. Les fantassins de la Force tentèrent de bloquer les Extros pour les forcer à accepter un combat selon les règles du nouveau Bushido, ils répliquèrent par des tirs de barrage au plasma et d'obus nucléaire qui élimina les 90 000 hommes de la manoeuvre donnant à l'infanterie extro le temps de se retirer aux abords des villes.

Au niveau spatial, les Extros repoussèrent les vaisseaux hégémoniens et demeurèrent maitre du système de Bressia. La bataille s'étendie sur 2 mois, la Pangérmie et l'Assemblée Consultative des IAs réclammaient le désengagement mais Meina Gladstone et une douzaine de sénateurs étaient obstinés à gagner cette bataille. Le colonel Kassad décida de changer ses méthodes et de ne plus tenir compte du Nouveau Bushido et contre-attaqua avec des armes à fusions, il vainquit les Extros à Stoneheap et gagna le titre de "Boucher de Bressia".

Les Extros furent vaincus définitivement à la Nouvelle Vienne après un bombardement tactique au plasma ordonné par Kassad. La bataille de Bressia laissa la planète en ruine et causa des millions de morts durant les 6 mois que durèrent la contre invasion.

L'ère de la PaxModifier